Si vous êtes un client institutionnel, veuillez cliquer ci-dessous pour plus d'informations sur nos offres pour IRA, hedge funds, ou encore responsables conformité.

Plateforme pédagogique dédiée à la marge

Plateforme pédagogique dédiée à la marge

La marge (ou couverture) : introduction

Le trading sur marge est directement lié à la gestion du risque. Augmenter l'effet de levier vous donne plus de pouvoir d'achat sur le marché et la possibilité d'augmenter votre potentiel de gain.

Imaginez que vous ayez 50,000 $ en cash et que vous receviez un prêt de 50,000 $ pour l'achat d'une maison de 100,000 $ puis que dans un an, vous vendiez cette maison pour 500,000 $. Grâce à l'effet de levier dont vous avez bénéficié pour entrer sur le marché immobilier, vous avez considérablement augmenté votre retour sur investissement. Cependant, tout en tirant parti de gains plus importants, vous avez également augmenté vos risques de perte si l'investissement n'avait pas tourné à votre avantage.

Sur cette page, vous en apprendrez plus sur les définitions liées à la marge, la manière dont elle est calculée ainsi que les types de compte que vous pouvez ouvrir avec Interactive Brokers pour trader sur marge.


Qu'est ce qu'une marge (ou couverture) ?

Acheter sur marge signifie emprunter des fonds pour acheter des titres.

Les modèles de marge et comptes de trading

Les modèles de marge déterminent les types de comptes que vous ouvrez avec IB et les types d'instruments financiers que vous tradez. Trader sur marge fait appel à deux méthodologies clés: la marge basée sur les règles et la marge basée sur le risque.

Pour les systèmes de marge basés sur les règles, la marge requise est calculée selon une formule définie et appliquée à chaque instrument financier qui peut être tradé sur marge. C'est le type de stratégie la plus répandue pour les traders et titres standards.

Les systèmes de marge basés sur le risque se rapportent à votre portefeuille de trading. Les positions de votre compte sont pondérées les unes par rapport aux autres et évaluées sur la base de leur profil de risque afin de déterminer vos exigences de marge. Cette stratégie est généralement utilisée par les traders les plus expérimentés et pour les contrats de marchandise.


Tableau de base de calcul de la marge

Les exigences de marge sont calculées soit selon un ensemble de règles, soit à partir des risques.

Méthode de calcul de la marge Produits disponibles
Système de calcul de marge basé sur les règles : des calculs prédéfinis et statiques sont appliqués pour chaque position ou pour chaque groupe de positions (stratégies) prédéfini. Comptes sur marge : actions, options sur indices, options sur actions, SSF et FCP des États-Unis.
Tous les comptes : marché des changes ; obligations ; actions canadiennes, européennes et asiatiques ; et options sur actions et sur indices canadiennes.
Système de calcul de la marge basé sur les risques : les Bourses évaluent le risque maximum pour l'ensemble des positions du portefeuille ou du sous-portefeuille sur un même jour de Bourse (par exemple, un contrat à terme et toutes les options qui livrent ce contrat à terme). Comptes Portfolio margin : actions, options sur indices, options sur actions, SSF, FCP des États-Unis.
Tous les comptes : tous les contrats à terme et options sur contrats à terme, quel que soit le compte. Options sur actions et sur indices hors États-Unis et Canada, quel que soit le compte.

Les exigences de marge pour chaque sous-jacent figurent sur le site de la Bourse concernée pour le contrat. Vous trouverez un résumé des exigences pour les contrats à terme principaux, ainsi que les liens vers les sites des Bourses en cliquant sur la page Contrats à terme et options sur contrats à terme.


Marge des titres vs marge des contrats

Il faut distinguer les marges des titres des marges des contrats qui obéissent à des règles différentes. Pour rappel, trader des titres sur marge revient à utiliser un effet de levier en augmentant le ratio cash dans votre compte afin d'augmenter votre pouvoir d'achat. Ainsi, si vous disposez de 5000$  et que vous en empruntez 5000 $, votre effet de levier est de 2:1 et votre pouvoir d'achat est passé à 10,000 $.

La marge des contrats est déterminée de manière complètement différente; elle implique d'utiliser vos propres fonds comme collatéral. Envisagez-le comme un dépôt de bonne foi servant de "garantie" du contrat dont la valeur variera selon les fluctuations du marché.

Caractéristique Calcul
Marge des titres Emprunt de fonds pour l'achat de titres.

Prêt sur marge + Dépôt de garantie = Valeur de marché des titres

Dépôt de garantie >= Exigence de marge

Marge des contrats Dépôt de fonds sur votre compte de trading pour ouvrir une position sur un contrat.

Collatéral = Valeur en compte nécessaire pour garantir le contrat à terme

Collatéral >= Exigence de marge

Les exigences de marge pour chaque sous-jacent figurent sur le site de la Bourse concernée pour le contrat. Vous trouverez un résumé des exigences pour les contrats à terme principaux, ainsi que les liens vers les sites des Bourses en cliquant sur la page Contrats à terme et options sur contrats à terme.


Marge initiale et marge de maintien

Les exigences de marge vous indiquent quand vous pouvez emprunter, le type de dépôts que vous devez faire et la valeur de compte que vous devez maintenir. Si ces exigences ne sont pas satisfaites, vos actifs seront liquidés jusqu'à ce que les conditions soient à nouveau remplies.

Marge initiale sur les titres

Le pourcentage du prix d'achat des titres que l'investisseur doit déposer dans son compte.

Vous devez avoir un minimum de 2000$ ou 100% du prix d'achat (selon le montant le moins élevé) déposé auprès d'IB.

Marge de maintien sur les titres

Le montant minimum de la valeur de la position de compte doit être maintenue dans le compte de l'investisseur.

Illustration définition achat sur marge

Calcul de marge pour les titres

La marge sur les titres est calculée différemment pour les comptes sur marge et les comptes Portfolio Margin. Les calculs de marge Reg T sont décrits ci-dessous. Pour plus de renseignements sur les comptes Portfolio margin, veuillez cliquer sur l'onglet Portfolio Margin ci-dessus.


Pour les titres détenus dans des comptes sur marge, nous calculons la marge de la façon suivante :
  1. Au moment de la transaction
  2. En temps réel au cours de la séance
  3. En fin de séance
  4. Overnight

Au sujet de nos calculs de marge, il est important de rappeler que nous appliquons l'exigence de marge initiale Regulation T à la fin de la séance (15h50) dans le cadre du SMA (Special Memorandum Account). Au moment de la transaction et en temps réel au cours de la séance, nous appliquons nos propres calculs de marge décrits ci-dessous.


Vous pouvez vous-même utiliser les calculs de liquidation suivants :
  1. Comment est déterminé le dernier cours de l'action avant que nous commencions à liquider une position ?
  2. Quelle quantité de titres liquidons-nous ?

Procédez au suivi en temps réel de la plupart des valeurs utilisées dans les calculs mentionnés sur cette page depuis la fenêtre de Compte de Trader Workstation (TWS).


1. Calcul de la marge au moment de la transaction

Lorsque vous ouvrez une nouvelle position, nous appliquons les éléments suivants :

Vous devez posséder un minimum de 2,000 $ ou équivalent en USD d'actifs avec valeur d'emprunt en titres ou en valeur nette liquidative des contrats pour ouvrir une nouvelle position. Si vous ne respectez pas cette condition initiale, vous vous trouverez dans l'incapacité d'ouvrir une nouvelle position dans votre compte sur marge de titres.

Lorsque vous soumettez un ordre, nous vérifions vos fonds disponibles en temps réel. Si les fonds disponibles sont suffisants pour parvenir à un solde supérieur ou égal à zéro après la demande d'ordre, l'ordre est validé. Si le solde devient négatif, l'ordre est rejeté.

Le schéma ci-dessous présente le calcul de la marge initiale au moment de la transaction pour les titres. Le calcul de la marge initiale correspond à notre propre exigence de marge initiale. Vous pouvez en consulter les détails sur la page "Marge" dédiée au produit concerné.

Exemple: Calcul de la marge initiale au moment de la transaction pour les titres

Fonds disponibles > 0
(Fonds disponibles = Actifs avec valeur d'emprunt en titres (ELV1) - exigence de marge initiale)


Demande d'ordre soumise
Si le compte a un minimum de
2000 $ ou équivalent en USD d'actifs avec valeur d'emprunt en titres (ELV1)
Poursuivre...
Sinon
Ordre rejeté
Vérification des fonds disponibles :
Fonds disponibles = [Actifs avec valeur d'emprunt (ELV1) - Marge initiale]
Si fonds disponibles >= 0
Ordre soumis
Sinon
Ordre rejeté
1Actifs avec valeur d'emprunt (ELV) = Valeur totale cash + valeur des actions + valeur des obligations + valeur des fonds + valeur des options européennes et asiatiques

Au moment de la transaction, nous vérifions également l'effet de levier plafond afin d'établir de nouvelles positions. La limite d'effet de levier est une exigence de marge IB qui limite le risque associé à la clôture des positions détenues sur marge. Nous procédons au calcul suivant pour nous assurer que la valeur brute des positions ne dépasse pas trente fois la valeur nette liquidative moins la valeur des options sur contrats à terme :

Exemple : Vérification de l'effet de levier de la position au moment de la transaction
Valeur brute des positions sur titres <= 30 * (Valeur nette liquidative - Valeur des options sur contrat à terme)

Si le résultat de ce calcul est satisfaisant, vous n'avez pas dépassé le plafond du levier conditionnel à la création de nouvelles positions. Si une transaction vous place au-delà du plafond de levier, c'est-à-dire que le résultat du calcul n'est pas satisfaisant, l'ordre ne sera pas validé.


Demande d'ordre soumise
Vérification du plafond d'effet de levier de la nouvelle position
Si la valeur brute de la position de titres1 <=
30 * (Valeur nette liquidative2 - Valeur des options sur contrat à terme3)
Ordre soumis
Sinon
Ordre rejeté
1Valeur brute des positions de titres = [Valeur des actions longues + Valeur des actions short + Valeur des options longues + Valeur des options short + Valeur des fonds]
2Valeur nette liquidative = [TITRES : (Valeur totale cash+ valeur des actions + valeur des options sur titres + valeur des obligations + valeur des fonds) + CONTRATS : (Valeur totale cash (qui comprend le P&L des contrats à terme) + valeur des des options sur contrats)]
3Valeur des options sur contrats à terme = (Telle que fixée par la Bourse)

2. Calculs de marge en temps réel

Tout au long de la séance, nous appliquons les calculs suivants en temps réel sur votre compte titres:

Le schéma ci-dessous présente le calcul de la marge de maintien en temps réel pour les titres. Le calcul de la marge de maintien correspond à notre propre exigence de marge de maintien. Vous pouvez en consulter les détails sur la page « Marge » dédiée au produit concerné. Pour les formules détaillées dans le schéma, « Liquidités excédentaires » fait référence à une marge de maintien excédentaire.

Exemple : Calcul de marge de maintien en temps réel pour les titres

Liquidités excédentaires >= 0
(Liquidités excédentaires = Actifs avec valeur d'emprunt en titres - Exigence de marge de maintien
)

Vérification de la liquidité excédentaire
Si liquidité excédentaire1 >= 0
Exigence de marge de maintien satisfaite
Sinon
Positions Liquidées en temps réel
1Liquidité excédentaire = [Valeur cash totale + valeur des actions + valeur des obligations + valeur des fonds + valeur des options européennes et asiatiques] - (Exigence de marge de maintien)

Il existe une procédure de vérification en temps réel de l'effet de levier de l'ensemble des positions pour nous assurer que la valeur brute des positions ne dépasse pas cinquante fois la valeur nette liquidative moins la valeur des options sur contrats à terme. La limite d'effet de levier est une exigence de marge IB qui limite le risque associé à la clôture des positions détenues sur marge. Le calcul est présenté ci-dessous.

Exemple : Vérification de l'effet de levier de la position brute en temps réel

Valeur brute des positions sur titres <= 50 * (Valeur nette liquidative - Valeur des options sur contrat à terme)

Si le résultat de ce calcul n'est pas satisfaisant, vos positions sont susceptibles d'être liquidées pour réduire l'effet de levier des positions brutes.

Vérification du plafond d'effet de levier de la nouvelle position
Si la valeur brute de la position de titres1<=
50 * (Valeur nette liquidative2 - Valeur des options sur contrat à terme3)
L'effet de levier sur la position brute du compte est acceptable
Sinon
Liquidation du compte pour réduire l'effet de levier
1Valeur brute des positions de titres = [Valeur des actions longues + Valeur des actions short + Valeur des options longues + Valeur des options short + Valeur des fonds]
2Valeur nette liquidative = [TITRES : (Valeur totale cash+ valeur des actions + valeur des options sur titres + valeur des obligations + valeur des fonds) + CONTRATS : (Valeur totale cash (qui comprend le P&L des contrats à terme) + valeur des des options sur contrats)]
3Valeur des options sur contrats à terme = (Telle que fixée par la Bourse)

Une vérification supplémentaire est effectuée sur la trésorerie pour nous assurer que la valeur des règlements du marché des changes ne dépasse pas 250 fois la valeur nette liquidative, comme le montre la formule ci-dessous.

Vérification de l'effet de levier sur trésorerie en temps réel

Valeur totale de règlement de l'ensemble des transactions FX en cours <= 250 * (Valeur nette liquidative)

Si le résultat de ce calcul n'est pas satisfaisant, votre compte est susceptible d'être liquidé.

Vérification du plafond d'effet de levier sur trésorerie
Si la Valeur totale de règlement de l'ensemble des transactions FX <=
250 * (Valeur nette liquidative1)
L'effet de levier sur trésorerie du compte est acceptable
Sinon
Liquidation du compte pour réduire l'effet de levier
1 Valeur nette liquidative = [TITRES : (Valeur totale cash + valeur des actions + valeur des options sur titres + valeur des obligations + valeur des fonds) + CONTRATS : (Valeur totale cash (qui comprend le P&L des contrats à terme) + valeur des options sur contrats)]

Les exigences de marge sont réduites pour les actions des comptes qui détiennent des positions concentrées sur les actions en circulation d'une société. Pour les comptes sur marge, cet algorithme augmente l'exigence de marge pour les positions d'actions dépassant 1 % des actions en circulation, qui passe de la valeur par défaut à 100 % (En d'autres termes, l'algorithme réduit le montant de la trésorerie qui peut être emprunté en étant adossé à une position sur titre. À 5 % de concentration, les positions ont une exigence de marge de 100 %.

Les positions sur des volumes importants d'obligations par rapport à la quantité émise peuvent déclencher une augmentation de l'exigence de marge. Les exigences de marge des obligations sont régulièrement revues afin de tenir compte des opérations de remboursement anticipé ou de rachat, ainsi que d'autres facteurs susceptibles d'affecter la liquidité restante d'une obligation donnée. Moins l'obligation est liquide, moins l'exigence de marge est favorable.

Tout compte dont le solde ne respecte plus l'exigence de marge minimale sera automatiquement liquidé. Toutefois, afin d'accorder à notre clientèle la possibilité de gérer le risque avant liquidation, nous calculons une « Soft Edge Margin (SEM) » au cours de la séance. Dès l'ouverture et jusqu'à 15 minutes avant la clôture, la SEM autorise une insuffisance de marge équivalente à un certain pourcentage de la valeur nette liquidative du compte (10 % actuellement). Lorsque la SEM prend fin pour la séance, l'exigence de marge complète doit obligatoirement être satisfaite. Lorsque la SEM ne s'applique pas, le compte doit respecter 100 % des exigences de marge de maintien.

La SEM d'un contrat débute à la plus tardive des deux possibilités suivantes :

  • ouverture de la séance ou à l'ouverture la plus tardive si la cotation existe sur plusieurs Bourses ;
  • ou au début des horaires de liquidation, déterminés selon la devise de transaction, la classe d'actif, la Bourse et le produit.

La SEM d'un contrat se termine à la première des deux possibilités suivantes chronologiquement :

  • 15 minutes avant la clôture de la séance ou la première clôture à avoir lieu si la cotation existe sur plusieurs Bourses ;
  • ou 15 minutes avant la fin des horaires de liquidation ;
  • ou le début de la période d'application de Reg T.

Si un compte ne respecte plus l'exigence de marge de maintien minimale, il ne sera alors automatiquement liquidé que si son solde tombe en dessous de la SEM. Ce dispositif permet au compte client de rester en situation d'insuffisance de marge pour une courte durée. Trader Workstation n'affiche pas la SEM. Au demeurant, si le solde d'un compte tombe en-dessous des exigences réduites de la SEM, il faut alors que ce compte respecte une marge de maintien complète.

Veuillez garder à l'esprit que nous nous réservons le droit de restreindre l'accès à la SEM à tout moment, et qu'il est possible que nous supprimions complètement la SEM en cas de forte volatilité.

3. SMA et calculs de fin de journée

Nous vérifions en temps réel le solde d'un compte spécial lié à votre compte sur marge, le compte SMA (Special Memorandum Account). Nous calculons le solde courant de votre SMA tout au long de la séance, pour appliquer ensuite les exigences de marge initiale Regulation T à la fin de la séance. Les retraits de cash qui aboutiraient à un SMA négatif en temps réel ne sont pas autorisés.

Comme mentionné ci-dessus, nous calculons le solde du SMA en temps réel tout au long de la séance, mais les exigences de marge initiale Regulation T sont appliquées à la clôture. Ces exigences correspondent généralement à 50 % pour les actions et 100 % pour les titres ne pouvant être tradés sur marge. Lorsque votre position change en cours de séance, nous vérifions le solde de votre SMA à la clôture des marchés des États-Unis, c'est-à-dire entre 15h50 et 17h20 (heure des États de côte Est des États-Unis), afin de nous assurer que ce solde est supérieur ou égal à zéro.

Pour calculer votre solde SMA en temps réel et appliquer les exigences de marge initiale Regulation T aux titres qui peuvent être acquis sur marge, nous utilisons le calcul présenté ci-après. Ce calcul est également utilisé pour le calcul du solde du SMA tout au long de la séance. Dans le premier calcul, les "exigences de marge initiale pour les transactions du jour" sont ajoutées pour les ordres de VENTE et soustraites pour les ordres d'ACHAT, conformément aux exigences Regulation T aux États-Unis.

Le Special Memorandum Account (SMA) est la valeur la plus élevée des deux suivantes:
SMA =
[SMA jour précédent +/- Changement dans la trésorerie du jour +/- Exigences de marge initiale pour les transactions du jour]
ou
[Actifs avec valeur d'emprunt - Marge Reg T]
Si le solde du SMA est négatif à la clôture,
votre compte sera soumis à une liquidation.

Le solde du SMA est calculé selon les règles suivantes :

  • Les dépôts de cash viennent créditer le SMA.
  • Les retraits de cash viennent débiter le SMA.
  • Les dividendes viennent créditer le SMA.
  • Les transactions font l'objet d'une compensation par jour et par contrat.
    • Le PNL réalisé, par exemple pour le day trading, est rapporté au SMA.
    • Les commissions et les taxes sont débitées sur le SMA.
    • Toutes les transactions (une transaction par contrat) sont envoyées vers le portefeuille à la clôture. Si la marge Reg T du portefeuille augmente, l'augmentation est débitée du SMA. Si la marge Reg T du portefeuille diminue, la diminution est créditée sur le SMA. Si nécessaire, le cours du sous-jacent est utilisé dans ce calcul.
    • Les produits des ventes d'options sont créditées sur le SMA.
    • Les primes d'options achetées sont débitées du SMA.

      Le changement issu des transactions dans le solde du SMA est égal au changement dans l'actif Reg T moins le changement de marge Reg T.
  • Les transmissions à titre universel sont traités de la même manière que les dépôts et retraits de cash.
  • Appréciation de marché : si l'excès Reg T d'un compte sur marge est supérieur au SMA à la clôture, c'est-à-dire 16h00 (Heure des États de la côte Est des États-Unis), le SMA est ajusté de manière à être égal à l'excès Reg T. Veuillez considérer que le solde du SMA ne diminue jamais en fonction des fluctuations de cours. Excès RegT = 0 ou (Actif RegT - Marge RegT), selon la valeur la plus élevée.
  • Les transactions de devises n'affectent pas le SMA.
  • Les frais, qu'il s'agisse de frais d'annulation d'ordre, de données de marché ou autres, n'affectent pas le SMA.
  • Les exercices et assignations sont envoyés au gestionnaire de crédit lorsque nous recevons les rapports des chambres de compensation, pour être traités comme des transactions le même jour. Par exemple, nous recevons les notifications d'exercice et d'assignation à expiration les week-ends. Pour ces transactions, la date de transaction correspond au vendredi pour le système de compensation. Néanmoins, le gestionnaire de crédit les traite comme des transactions du lundi pour le SMA. Les demandes d'exercice n'influent pas le SMA. Les opérations de livraison contre paiement (DVP) sont traitées comme des transactions.

4. Calcul de marge Overnight (d'une séance à l'autre)

Des exigences de marge supplémentaires sont imposées si les actions sont détenues d'une séance sur l'autre. Cliquez ici pour voir les exigences de marge pour les actions.

5. Comment est déterminé le dernier cours de l'action avant que nous commencions à liquider une position ?


Les calculs suivants sont conçus pour déterminer le dernier cours d'une position avant que nous commencions à la liquider. Les formules dont il est question ici ne s'appliquent que pour les positions sur des actions simples.

(Cash emprunté / Nombre d'actions)/(1 - taux de marge) = Dernier cours avant liquidation

6. Quelle quantité de titres liquidons-nous ?


Comme l'explique la page Calcul de la marge, nous calculons le montant des liquidités excédentaires dans votre compte sur marge en temps réel. Si votre solde de liquidités excédentaires est inférieur à zéro, nous liquidons les positions sur votre compte pour ramener le solde des liquidités excédentaires au moins à zéro.

Vous pouvez vous servir de la formule suivante pour connaître la quantité d'actif que nous devons liquider dans votre compte sur marge pour que le solde des liquidités excédentaires ne soit plus négatif. Les formules dont il est question ici ne s'appliquent que pour les actions.

Montant des liquidations = (Insuffisance de liquidité excédentaire * 4)


Exemples de marge des titres

Le tableau suivant comporte un exemple de séquence typique des événements de trading
comprenant des titres et la manière dont ils affectent le compte sur marge.[5]


Trésorerie 10,000.00 $ Dépôt initial
Valeur de marché des titres 0.00 $ Aucune position détenue
Actifs avec valeur d'emprunt (ELV1) 10,000.00 $
Marge initiale (MI) 0.00 $ MI = 25 % * Valeur de l'action
Marge de maintien (MM) 0.00 $ MM = 25 % * Valeur de l'action
Fonds disponibles 10,000.00 $ ELV - MI
Liquidités excédentaires 10,000.00 $ ELV - MM

Marge Reg T 0.00 $ Marge Reg T = 50 % * Valeur de l'action
SMA2 10,000.00 $ SMA >= 0
Exigence SMA satisfaite, PAS de liquidation
Trésorerie (10,000.00 $)
Valeur de marché des titres 20,000.00 $
Actifs avec valeur d'emprunt (ELV1) 10,000.00 $
Marge initiale (MI) 5,000.00 $ MI = 25 % * Valeur de l'action
Marge de maintien (MM) 5,000.00 $ MM = 25 % * Valeur de l'action
Fonds disponibles 5,000.00 $ ELV-MI
Les fonds disponibles étaient >=0 au moment de la transaction, elle a donc été soumise.
Liquidités excédentaires 5,000.00 $ ELV - MM

Marge Reg T 10,000.00 $ Marge Reg T = 50 % * Valeur de l'action
SMA2 0.00 $ SMA = La valeur la plus élevée suivante :
(10,000.00 $ – 0.00 $ – 10,000.00 $) ou
(10,000.00 $ – 10,000.00 $)
SMA >= 0
Exigence SMA satisfaite, PAS de liquidation
Trésorerie (10,000.00 $)
Valeur de marché des titres 22,500.00 $
Actifs avec valeur d'emprunt (ELV1) 12,500.00 $
Marge initiale (MI) 5,625.00 $ MI = 25 % * Valeur de l'action
Marge de maintien (MM) 5,625.00 $ MM = 25 % * Valeur de l'action
Fonds disponibles 6,875.00 $ ELVMI
Liquidités excédentaires 6,875.00 $ ELV - MM
Liquidités excédentaires >=0, donc pas de LIQUIDATION.
Trésorerie (10,000.00 $)
Valeur de marché des titres 17,500.00 $
Actifs avec valeur d'emprunt (ELV1) 7,500.00 $
Marge initiale (MI) 4,375.00 $ MI = 25 % * Valeur de l'action
Marge de maintien (MM) 4,375.00 $ MM = 25 % * Valeur de l'action
Fonds disponibles 3,125.00 $ ELVMI
Liquidités excédentaires 3,125.00 $ ELV - MM

Marge Reg T 8,750.00 $ Marge Reg T = 50 % * Valeur de l'action
SMA2 0.00 $ SMA = La valeur la plus élevée suivante :
(0.00 $ +/– 0.00 $ + 0.00 $)
ou
(7,500.00 $ – 8,750.00 $)
SMA >= 0
Exigence SMA satisfaite, PAS de liquidation
Trésorerie 12,500.00 $
Valeur de marché des titres 0.00 $ Les positions ne sont plus détenues.
Actifs avec valeur d'emprunt (ELV1) 12,500.00 $
Marge initiale (MI) 0.00 $ MI = 25 % * Valeur de l'action
Marge de maintien (MM) 0.00 $ MM = 25 % * Valeur de l'action
Fonds disponibles 12,500.00 $ ELV-MI
Liquidités excédentaires 12,500.00 $ ELV - MM

Marge Reg T 0.00 $ Marge Reg T = 50 % * Valeur de l'action
SMA2 12,500.00 $ SMA = La valeur la plus élevée suivante
(10,000.00 $ – 0.00 $ – 10,000.00 $) ou
(10,000.00 $ – 10,000.00 $)
SMA >= 0
Exigence SMA satisfaite, PAS de liquidation
Trésorerie 12,500.00 $
Valeur de marché des titres 0.00 $
Actifs avec valeur d'emprunt (ELV1) 12,500.00 $
Marge initiale (MI) 12,625.00 $ MI = 25 % * Valeur de l'action
Marge de maintien (MM) 12,625.00 $ MM = 25 % * Valeur de l'action
Fonds disponibles (125,00 $) ELV-MI
Fonds disponibles <=0

la transaction est donc rejetée.
Liquidités excédentaires (125,00 $) ELV - MM
Trésorerie (17,500.00 $)
Valeur de marché des titres 30,000.00 $
Actifs avec valeur d'emprunt (ELV1) 12,500.00 $
Marge initiale (MI) 7,500.00 $ MI = 25 % * Valeur de l'action
Marge de maintien (MM) 7,500.00 $ MM = 25 % * Valeur de l'action
Fonds disponibles 5,000.00 $ ELVMI
Liquidités excédentaires 5,000.00 $ ELV - MM

Marge Reg T 15,000.00 $ Marge Reg T = 50 % * Valeur de l'action
SMA2 -2 500,00 $ SMA = La valeur la plus élevée suivante :
(12,500 $ +/– 0.00 $ – 15,000.00 $) ou
(12,500.00 $ – 15,000.00 $)
SMA = (2,500.00 $) ce qui est < 0
Les actions sont liquidées.
Trésorerie (17,500.00 $)
Valeur de marché des titres 22,500.00 $
Actifs avec valeur d'emprunt (ELV1) 5,000.00 $
Marge initiale (MI) 5,625.00 $ MI = 25 % * Valeur de l'action
Marge de maintien (MM) 5,625.00 $ MM = 25 % * Valeur de l'action
Fonds disponibles (625,00 $) ELVMI
Liquidités excédentaires (625,00 $) ELV - MM
Liquidité excédentaire < 0

les actions seront donc liquidées.


Calcul de la marge sur contrats

Votre Universal Account est divisé en deux segments : l'un est dédié aux titres et l'autre aux contrats (contrats à terme, SSF et options sur contrats à terme). Les exigences de marge pour les contrats sont déterminées par chaque Bourse et elles se basent toujours sur les risques.


Nous calculons la marge pour les contrats comme suit :
  1. Au moment de la transaction
  2. En temps réel au cours de la séance
  3. Liquidation en temps réel
  4. Avantage d'une marge de 50 %

Procédez au suivi en temps réel de la plupart des valeurs utilisées dans les calculs mentionnés sur cette page depuis la fenêtre Compte de Trader Workstation (TWS).


1. Calcul de la marge au moment de la transaction


Lorsque vous ouvrez une nouvelle position, nous appliquons les éléments suivants :

  • Exigence de valeur de départ minimum
  • Calcul de la marge initiale au moment de la transaction

Vous devez posséder un minimum de 2,000 $ ou équivalent USD en valeur nette liquidative des contrats pour ouvrir une nouvelle position.

Dans un compte de contrats, vous pouvez remplir cette condition dans d'autres devises que votre devise de base. Si vous ne remplissez pas cette condition initiale, nous tenterons de transférer du cash depuis votre compte titres pour vous permettre de vous conformer à cette exigence lorsqu'une transaction est reçue.

Si nous ne pouvons avoir recours à aucune des possibilités détaillées ci-dessus pour satisfaire les exigences de marge, vous n'aurez pas l'autorisation d'ouvrir une nouvelle position dans votre compte de contrats.

Lorsque vous soumettez un ordre, nous vérifions vos fonds disponibles en temps réel. Si les fonds disponibles sont suffisants pour parvenir à un solde supérieur ou égal à zéro après la demande d'ordre, l'ordre est validé. Si le solde devient négatif, l'ordre est rejeté.

Le schéma ci-dessous présente le calcul de la marge initiale au moment de la transaction pour les contrats. Dans ce calcul, l'exigence de marge initiale est déterminée individuellement par les différentes Bourses et consultable à la page dédiée à la marge Contrats à terme et options sur contrats à terme

Calcul de la marge initiale au moment de la transaction pour les contrats

Fonds disponibles > 0
(Fonds disponibles= Valeur nette liquidative des contrats 2 - Exigence de marge initiale3)


Demande d'ordre soumise
Si le compte a un minimum de
2000 $ ou équivalent en USD d'actifs avec valeur d'emprunt en titres (ELV1)
Poursuivre...
Sinon
Ordre rejeté
Vérification des fonds disponibles :
Fonds disponibles = [Valeur nette liquidative des contrats (NLV2) - Exigence de marge initiale3]
Si fonds disponibles >= 0
Ordre soumis
Sinon
Ordre rejeté
1Actifs avec valeur d'emprunt (ELV) = [Valeur totale cash + valeur des actions + valeur des obligations + valeur des fonds + valeur des options européennes et asiatiques]
2Valeur nette liquidative des contrats (NLV) = [Valeur totale cash qui comprend: (P&L des contrats à terme) + valeur des options sur contrats]
3Exigence de marge initiale Telle que déterminée par la Bourse

2. Calculs de marge en temps réel


Tout au long de la séance, nous appliquons les calculs suivants en temps réel sur votre compte titres:

  • Calcul de la marge de maintien en temps réel
  • Soft-Edge Margining (SEM)

Le schéma ci-dessous présente le calcul de la marge de maintien en temps réel pour les contrats. Dans ce calcul, l'exigence de marge initiale est déterminée individuellement par les différentes Bourses et consultable à la page dédiée à la marge Contrats à terme et options sur contrats à terme Pour les formules détaillées dans le schéma, « Liquidités excédentaires » fait référence à une marge de maintien excédentaire.

Exemple : Calcul de marge de maintien en temps réel pour les contrats

Liquidités excédentaires >= 0
(Liquidités excédentaires1 = Valeur nette liquidative des contrats2 - Exigence de marge de maintien3)


Vérification de la liquidité excédentaire
Si liquidité excédentaire1 >= 0
Exigence de marge de maintien satisfaite
Sinon
Positions Liquidées en temps réel
1Liquidités excédentaires = [Valeur nette liquidative des contrats - Exigence de marge de maintien]
2Valeur nette liquidative des contrats = [Valeur totale de trésorerie qui comprend : (P&L des contrats à terme) + valeur des options sur contrats]
3Exigence de marge de maintien Telle que déterminée par la Bourse

De plus, si un compte présente une valeur nette liquidative négative à la date de la transaction ou de règlement, ce compte sera liquidé. Il est important de retenir que si les contrats à terme sont réglés après chaque séance, les options sur contrat à terme font généralement l'objet d'un système de marge fondé sur la prime, c'est-à-dire qu'ils ne seront pas réglés tant que les options n'auront pas été vendues ou n'auront pas expirées. Certaines combinaisons de positions sur des contrats à terme et options sur contrats à terme sont donc susceptibles de causer une incohérence dans les flux de trésorerie : le solde de trésorerie peut afficher un découvert tandis que la valeur nette liquidative est positive. Enfin, pour certaines options qui sont habituellement soumises à un règlement après chaque clôture en chambre de compensation (par exemple, HKFE HSI Options), nous pouvons opter pour un système de marge fondé sur la prime.

Tout compte dont le solde ne respecte plus l'exigence de marge minimale sera automatiquement liquidé. Toutefois, afin d'accorder à notre clientèle la possibilité de gérer le risque avant liquidation, nous calculons une « Soft Edge Margin (SEM) » au cours de la séance. Dès l'ouverture et jusqu'à 15 minutes avant la clôture, la SEM autorise une insuffisance de marge équivalente à un certain pourcentage de la valeur nette liquidative du compte (10 % actuellement). Lorsque la SEM prend fin pour la séance, l'exigence de marge complète doit obligatoirement être satisfaite. Lorsque la SEM ne s'applique pas, le compte doit respecter 100 % des exigences de marge de maintien.

La SEM d'un contrat débute à la plus tardive des deux possibilités suivantes :

  • ouverture de la séance ou à l'ouverture la plus tardive si la cotation existe sur plusieurs Bourses ;
  • ou au début des horaires de liquidation, déterminés selon la devise de transaction, la classe d'actif, la Bourse et le produit.

La SEM d'un contrat se termine à la première des deux possibilités suivantes chronologiquement :

  • 15 minutes avant la clôture de la séance ou la première clôture à avoir lieu si la cotation existe sur plusieurs Bourses ;
  • ou 15 minutes avant la fin des horaires de liquidation.

Si un compte ne respecte plus l'exigence de marge de maintien minimale, il ne sera alors automatiquement liquidé que si son solde tombe en dessous de la SEM. Ce dispositif permet au compte client de rester en situation d'insuffisance de marge pour une courte durée. Trader Workstation n'affiche pas la SEM. Au demeurant, si le solde d'un compte tombe en-dessous des exigences réduites de la SEM, il faut alors que ce compte respecte une marge de maintien complète.

Veuillez garder à l'esprit que nous nous réservons le droit de restreindre l'accès à la SEM à tout moment, et qu'il est possible que nous supprimions complètement la SEM en cas de forte volatilité.

3. Au sujet de la liquidation en temps réel


Lorsque votre compte de contrats ne respecte plus les exigences de marge de maintien, il subit une procédure de liquidation en temps réel. Cependant, avant la liquidation, nous passons par les étapes suivantes :

  • Nous transférons l'excédent de trésorerie depuis votre compte titres vers votre compte de contrats afin de satisfaire l'exigence de marge de maintien.
  • Pour vous aider à respecter les exigences de marge, des messages sous forme de pop-up et un codes couleurs pour vos informations de compte sont utilisés pour vous informer que vous êtes sur le point d'atteindre une situation d'insuffisance de marge préoccupante. Ainsi, dans la fenêtre Compte de TWS, la ligne correspondant à la valeur problématique est mise en surbrillance.

Nous liquidons vos positions sur les contrats à terme avec livraison physique peu avant leur expiration. Les contrats avec livraison physique sont les contrats qui impliquent une livraison physique de la marchandise sous-jacente. Il peut s'agir par exemple de contrats à terme sur du pétrole ou de l'essence. La liquidation commence généralement trois jours avant le jour de la première notification pour les positions longues et trois jours avant le dernier jour de Bourse pour les positions courtes. Cela étant, certains contrats respectent un calendrier différent.

4. Avantage d'une marge de 50 %


Certains contrats à terme sont soumis à une marge de 50 % des exigences de marge ordinaires au cours des heures régulières de marché pour chaque type de produit. Chaque jour, 15 minutes avant la clôture de séance pour un produit, ces exigences de marge remonteront aux 100 % requis, et ce jusqu'à l'ouverture de la séance suivante. Pour tous les ordres spread, les exigences de marges sont toujours appliquées à 100 %.

Consultez la liste complète des produits pour lesquels la marge à 50 % est appliquée sur la page suivante : Contrats à terme - Exigences de marge intraday sous l'onglet Contrats à terme et options sur contrats à terme.


Exemple de marges des contrats

Le tableau suivant est un exemple de séquence type d’événements de trading pour des contrats. Bien que notre Universal Account transfère automatiquement les fonds entre les segments titres et contrats du compte, nous supposons pour cet exemple que le cash est conservé dans le segment Contrats du compte.


1. Dépôt de 5,000.00 $ + 5,000.00 $ 5,000.00 $
2 Achat 1 contrat à terme ES 5,000.00 $ 2,813,00 $ 5,000.00 $
850.00 $ * 50 (multiplicateur), ES Exigence de marge initiale = 2,813.00$
3. Fin de journée : le cours d'ES passe à 860,00 $. 5,500.00 $ 2,813.00 $ 5,500.00 $
Gain de 10.00 $ * 50 = 500.00 $
Valeur nette liquidative > 2,813.00 $ Pas de liquidation.
4. Jour suivant : le cours ES tombe à 810,00$ 3,000.00 $ 4,500.00 $ 3,000.00 $
Perte de 50,00 $ * 50 = 2,500.00 $
Valeur nette liquidative < Marge de maintien overnight 4,500.00 $ Une liquidation a lieu.


Exigences de marge


Pour en savoir plus sur les exigences de marge, cliquez sur le bouton ci-dessous:

Cliquer

Informations complémentaires
  1. Toutes les liquidations sont soumises au système de commissions classique. La clientèle d'un gérant indépendant ne sera pas redevable de frais de conseil pour les opérations de liquidation.
  2. Calculé en fin de journée selon les règles en vigueur aux États-Unis.
  3. Exigences de marge initiale calculées selon les règles Regulation T en vigueur aux États-Unis. Vous pouvez rechercher ces exigences sur notre outil Rechercher un contrat, grâce auquel vous pouvez rechercher un symbole donné pour retrouver des informations spécifiques concernant ce symbole.
  4. Les changements de trésorerie en journée incluent également les changements issus de transactions d'options et du day trading. Les changements issus d'autres transactions ne sont pas inclus.
  5. Exception faite des contrats à terme soumis à une marge de 50 %, les exigences de marge ordinaires au cours des heures régulières de marché, comme détaillé dans la section 4. Avantage d'une marge de 50 % ci-dessus.
  6. Cf. Calcul de la marge initiale Reg T en fin de journée
  7. Dans cet exemple, la marge initiale et la marge de maintien sont à 25 %. Ces pourcentages sont présentés à titre illustratif exclusivement et ne reflètent en aucun cas nos taux d'intérêts.

  • La vérification de crédit préalable à la saisie de l'ordre tient toujours compte de la marge initiale des positions en cours. Par exemple, même si un compte détient une position à 35 %, c'est l'exigence de marge initiale pour cette même position qui est utilisée dans le calcul de vérification de crédit préalable à la validation de l'ordre.
  • Les comptes de marge au Japon ne sont pas soumis aux exigences de marge Regulation T des États-Unis que nous appliquons en fin de séance.
  • Notre système est conçu pour liquider un certain nombre d'actions détenues par le client ce qui, après liquidation, permettra d'alimenter le compte au delà de l'exigence de marge de maintien au moment de la liquidation.
  • Afin de garantir la sécurité de sa clientèle en toutes circonstances, nous sommes susceptibles de modifier certaines mesures relatives aux exigences de marges en cas de volatilité sans précédent sur les marchés financiers. Lorsque le cas se présente, les changements apportés encouragent la réduction de l'effet de levier dans les portefeuilles clients et garantissent de cette façon que les comptes clients sont correctement approvisionnés.
  • Nous nous attachons à adopter une approche anticipatrice, prudente et réaliste de gestion des risques. Afin d'informer au mieux notre clientèle, nous publions nos annonces à la page État du système. Nous conseillons vivement à notre clientèle de consulter régulièrement cette page afin de s'informer au plus tôt des changements relatifs aux exigences de marge.
  • La vérification de crédit préalable à la saisie de l'ordre tient toujours compte de la marge initiale des positions en cours. Par exemple, même si un compte détient une position à 35 %, c'est l'exigence de marge initiale pour cette même position qui est utilisée dans le calcul de vérification de crédit préalable à la validation de l'ordre.
  • Il est possible que les valeurs de marché ou cours utilisés pour calculer l'exigence de marge ou le capital minimum requis dans un compte Interactive Brokers diffèrent du cours communiqué par les Bourses ou autres sources de données de marché. Ces prix représentent la valeur du produit selon Interactive Brokers. Ainsi, Interactive Brokers peut, entre autres, calculer ses propres valeurs pour les indices, les fonds négociés en Bourse ou les dérivés. Interactive Brokers peut également établir la valeur des titres, des contrats à terme ou d'autres produits d'investissement à partir du cours d'achat, du cours de vente, du dernier cours à la vente, au point médian ou suivant une autre méthode. Interactive Broker peut avoir recours à une méthode plus restrictive que la place de marché.
  • Interactive Brokers Australia propose actuellement des prêts sur marge à tous ses clients SAUF aux détenteurs de compte Self- managed Superannuation Fund account holders (« SMSF »). Pour plus d'informations, veuillez cliquer ici. Pour les clients d'Interactive Brokers Australia considérés comme clients de détail, les prêts sur marge seront plafonnés à 25,000 AUD (montant susceptible de changer à la seule discrétion d'IBKR Australia). Une fois cette limite atteinte, les clients ne pourront plus ouvrir de positions croissantes sur marge. Les transactions de clôture ou visant à réduire la marge seront toutefois autorisées.
  • IBKR house margin requirements may be greater than rule-based margin.







Le trading électronique d'actions, d'options, de contrats à terme, de devises, de participations étrangères, et de produits à revenu fixe présente un risque élevé de perte. Le trading d'options ne convient pas à tous les investisseurs. Pour plus d'informations, veuillez vous référer au document « Characteristics and Risks of Standardized Options ». Pour obtenir un exemplaire, cliquez ici.

Vous exposez votre capital à un risque de pertes dont le montant peut être supérieur à celui initialement investi.

Interactive Brokers (U.K.) Limited est autorisé et régulé par la Financial Conduct Authority. Numéro de référence FCA 208159.

Interactive Brokers LLC est régulé par la US SEC et la CFTC. Interactive Brokers LLC est membre du système de compensation de la SIPC (www.sipc.org) ;
les produits ne sont couverts par la UK FSCS que dans certaines circonstances précises.

Avant de commencer à trader, les clients doivent prendre connaissance de nos avertissements sur les risques encourus, sur notre page Avertissements et clauses de non-responsabilité

Pour consulter la liste des entités IBG à travers le monde, cliquez ici.