Marge

Introduction à la marge : comptes sur marge


Nous proposons d'une part un compte au comptant qui doit comporter suffisamment d'espèces pour couvrir les transactions et les commissions et d'autre part, deux types de comptes sur marge : compte sur marge et compte Portfolio Margin. Les nouveaux clients choisissent un type de compte au moment de leur demande d'ouverture de compte et peuvent en changer à tout moment.

Les exigences de marge sont généralement moins importantes pour le compte Portfolio Margin que pour le compte sur marge. Pour autant, si votre portefeuille présente un risque de concentration important, les exigences de marge du compte Portfolio Margin peuvent être supérieures à celles du compte sur marge. En effet, le risque économique réel du portefeuille peut ne pas être pris en compte de manière adéquate par les calculs prédéfinis du compte sur marge. Les clients ont ainsi la possibilité de comparer le exigences de marge Reg T actuelles de leur portefeuille aux exigences de marge éventuelles pour un compte Portfolio Margin en cliquant sur le bouton Essayer Portfolio Margin dans la fenêtre Compte de Trader Workstation, qu'il s'agisse de la plateforme démo ou de votre compte client.

Nous proposons également un compte sur marge IRA, grâce auquel vous tradez immédiatement sur les produits de vos ventes au lieu d'attendre que ces dernières soient réglées. Vous avez la possibilité de trader des actifs dans plusieurs devises et de combiner un certain nombre de spreads d'options. Les comptes sur marge IRA sont soumis à des restrictions plus importantes que les comptes sur marge classiques. Par ailleurs, il est interdit d'emprunter sur un compte sur marge IRA. Les exigences de marge sont généralement plus importantes pour un compte IRA que pour un compte de marge non-IRA. Les taux de marge pour un compte IRA peuvent être égaux ou trois fois supérieurs à l'exigence de marge overnight pour contrat à terme imposée pour les comptes sur marge non-IRA1.

Les exigences et les produits pris en charge sont récapitulés sous la section Types de comptes de la page Choisir et configurer votre compte sur notre site web.

La notion de marge recouvre des réalités différentes pour les titres et pour les contrats. Pour les titres, la marge fait référence à une somme que le client emprunte. Pour les matières premières, la notion de marge correspond au montant de liquidités rassemblées par le client ou la cliente pour constituer le gage nécessaire à la transaction.




Définition de la marge - Titres

Pour les titres, la définition de la marge couvre trois notions importantes : le prêt sur marge, le dépôt de garantie et l'exigence de marge. Le prêt sur marge est le montant emprunté par un investisseur à son courtier pour l'acquisition de titres. Le dépôt de garantie est le montant de capital engagé par l'investisseur pour l'acquisition de titres dans un compte sur marge. L'exigence de marge est le montant minimum de dépôt requis. Il est communément exprimé en pourcentage de la valeur de marché actuelle du titre. Ainsi, le dépôt de garantie est soit supérieur, soit égal à l'exigence de marge. Cette relation peut s'exprimer selon l'équation qui suit :

Prêt sur marge + Dépôt de garantie = Valeur de marché du titre
Dépôt de garantie >= Exigence de marge

L'emprunt d'argent pour l'acquisition de titres est communément appelé "achat sur marge". Lorsqu'un investisseur emprunte de l'argent à une société de courtage en vue d'acheter des actions, il lui faut ouvrir un compte sur marge auprès de cette société de courtage. L'investisseur signe un accord qui l'engage à respecter les exigences de marge de la société de courtage. Sur le compte, l'emprunt est garanti par les liquidités et les titres de l'investisseur. Si la valeur de l'action connaît une baisse trop forte, l'investisseur doit effectuer un dépôt supplémentaire de liquidités sur son compte ou vendre une partie de ses actions.




Marge initiale et marge de maintien pour les titres

Le Conseil des gouverneurs de la Réserve fédérale des États-Unis ("Federal Reserve Board") et certains Organismes d'auto-régulation (SRO), à l'instar de la New York Stock Exchange et de la FINRA, ont mis en place des règles très précises pour encadrer le trading sur marge. Aux États-Unis, la Regulation T de la Fed autorise les investisseurs à emprunter jusqu'à 50 % du prix des titres qu'ils souhaitent acheter sur marge. Le pourcentage restant du prix d'achat des titres, que l'investisseur doit financer lui-même, est appelé marge initiale. Ainsi, pour faire l'acquisition de titres sur marge, l'investisseur doit disposer de suffisamment de liquidités ou d'actifs éligibles sur son compte auprès de la société de courtage pour respecter l'exigence de marge spécifique à la transaction.

Une fois la transaction ouverte, la NYSE et la FINRA exigent le maintien d'un capital minimum sur le compte sur marge de l'investisseur. Ce montant correspond à 25 % de la valeur de marché totale des titres détenus sur le compte sur marge de l'investisseur. Il s'agit de la marge de maintien. Pour les Pattern day traders, l'exigence de marge de maintien est le montant le plus élevé entre 25,000 USD et 25 % de la valeur de marché totale des titres.

Lorsque le solde du compte sur marge tombe en-dessous de l'exigence de marge de maintien, la société de courtage peut soit procéder à un appel de marge pour que l'investisseur dépose la somme manquante sur son compte, soit liquider la position concernée.

Les sociétés de courtage peuvent mettre en place leurs propres exigences de marge. Certaines ont des politiques plus souples que d'autres concernant les emprunts, et les conditions peuvent différer d'un client à l'autre. Néanmoins, toutes les sociétés de courtage sont soumises aux exigences de marge définies par les autorités de réglementation.

Certains titres ne peuvent pas être achetés sur marge. L'achat sur marge est à double tranchant : l'opération peut vous permettre de multiplier vos gains, mais également vos pertes. Sur les marchés volatiles, les investisseurs qui ont emprunté auprès de leur société de courtage peuvent avoir besoin de fournir des liquidités supplémentaires. Le cas se présente lorsque le prix de l'action connaît une forte chute pour les acheteurs sur marge et une forte reprise pour les vendeurs à découvert. Dans ces deux cas, les sociétés de courtage ont également l'autorisation de liquider une position, même sans en informer l'investisseur au préalable. Pour cette raison, le suivi en temps réel de votre position est crucial lorsque vous achetez sur marge ou vendez à découvert.




Définition de la marge - Contrats

Pour les contrats, la marge est la quantité d'actifs mobilisés par un investisseur pour financer un contrat à terme. Cette définition peut s'exprimer selon l'équation qui suit :

Garantie = Quantité d'actifs nécessaires au financement du contrat à terme
Garantie >= Exigence de marge


Pour les contrats à terme et options sur contrats à terme, les exigences de marge sont établies par chaque Bourse individuellement au moyen d'un algorithme appelé SPAN ("Standard Portfolio Analysis of Risk"). SPAN évalue le risque d'un portefeuille de dérivés et d'instruments à livraison physique en calculant la perte la plus importante vraisemblablement susceptible d'affecter ce portefeuille sur une période donnée, généralement une séance. La méthode suivie consiste à ajouter les pertes et les gains enregistrés par le portefeuille selon la conjoncture sélectionnée, communément appelée scénario de risque La fonctionnalité centrale du SPAN est son ensemble de simulations, valeurs numériques qui indiquent dans quelle mesure un contrat particulier va perdre ou gagner en valeur selon la conjoncture. Chaque condition est appelée un risque de scénario. La valeur numérique pour chaque scénario correspond au gain ou à la perte encourus par un contrat pour une combinaison donnée des paramètres suivants : fluctuation du cours de ce contrat ou de son sous-jacent, changement dans la volatilité et la diminution de la durée avant expiration.




Marge initiale et marge de maintien pour les contrats

Tout comme les titres, les contrats exigent une marge initiale et une marge de maintien. Les exigences de marge sont généralement déterminées individuellement par les Bourses, sous la forme de pourcentages de la valeur actuelle du contrat à terme, calculés à partir de son cours et de sa volatilité. Pour un contrat à terme, l'exigence de marge initiale est le montant de la garantie nécessaire à l'ouverture d'une position sur le contrat. Vous devez satisfaire cette exigence de marge initiale pour acquérir un contrat à terme. Il vous faut donc posséder ou déposer la somme nécessaire sur votre compte.

La marge de maintien pour les contrats à terme est le montant que vous devez maintenir sur votre compte pour conserver votre position sur le contrat à terme, Il s'agit par conséquent du solde le plus bas que votre compte peut atteindre avant que vous soyez dans l'obligation de déposer de nouveaux fonds. Les positions sur les matières premières sont évaluées au prix du marché quotidiennement et le solde de votre compte est ajusté en fonction des pertes et des profits enregistrés. En raison des fluctuations de prix des produits sous-jacents, la valeur du contrat peut diminuer jusqu'à ce que le solde de votre compte se trouve en-dessous de l'exigence de marge de maintien. Dans ce cas, les sociétés de courtage procèdent généralement à un appel de marge qui vous exhorte à déposer des fonds supplémentaires pour respecter l'exigence de marge.




Calculs de marge en temps réel

Nous calculons votre marge en temps réel, ce qui vous permet de visualiser votre exposition au risque à tout moment de la journée. Notre système de marge en temps réel applique les exigences de marge tout au long de la séance de trading, aux nouvelles positions comme aux positions en cours. Les mesures relatives aux exigences de marge sont pour leur part appliquées à la clôture au moyen d'une liquidation des positions en temps réel au lieu d'appels de marge en différé. C'est grâce à ce mode de fonctionnement que nous sommes en mesure de pratiquer des commissions basses. En effet, nous n'avons pas besoin de répercuter sur notre clientèle les coûts que représentent les pertes liées aux crédits en augmentant nos prix.

Vous pouvez consulter votre exigence de marge à tout moment sur la fenêtre Compte de la Trader Workstation, disponible dans la version démo comme pour le compte client.




Universal AccountSM

Avec votre Universal account, vous avez la possibilité de trader des titres ainsi que des contrats à terme. Par conséquent, l'Universal account se compose de deux comptes : un compte titres régi par la U.S. Securities and Exchange Commission (SEC) et un compte de contrats à terme régi par les règles de la U.S. Commodity Futures Trading Commission (CFTC).

Que vos actifs se situent dans le compte titres ou dans le compte de contrats à terme, ils sont protégés par la loi fédérale des États-Unis régissant la manière dont les courtiers doivent protéger votre propriété et vos fonds. Dans le compte de titres, vos actifs sont protégés par les réglementations de la SEC et de la SIPC. Dans le compte de contrats à termes, vos actifs sont protégés par la réglementation de la CFTC, qui exige une séparation des capitaux. Vous bénéficiez d'une protection supplémentaire grâce à notre solidité financière et notre gestion prudente des risques. Pour en savoir plus, vous pouvez consulter notre page Solidité financière et sécurité.

Dans le cadre de notre Universal Account, nous autorisons le transfert automatique des fonds entre votre compte de titres et votre compte de contrats à terme si nécessaire pour respecter les exigences de marge dans les deux comptes. Vous pouvez configurer la façon dont vous souhaitez que nous effectuions le transfert de vos fonds excédentaires entre les comptes à la page Transfert des fonds excédentaires de votre espace Gestion de compte. Vous pouvez opter pour un transfert des fonds excédentaires vers votre compte de titres, vers votre compte de contrats, ou de ne pas transférer vos fonds d'un compte à l'autre.




Modèle de la marge

Les exigences de marge sont calculées soit selon un ensemble de règles, soit à partir des risques.


Méthode de calcul de la marge Produits disponibles
Système de calcul de marge à base de règles : des calculs prédéfinis et statiques sont appliqués pour chaque position ou pour chaque groupe de positions (stratégies). Comptes sur marge : actions, options sur indices, options sur actions, SSF et FCP des États-Unis.
Tous les comptes : marché des changes ; obligations ; actions canadiennes, européennes et asiatiques ; et options sur actions et sur indices canadiennes.
Système de calcul de la marge à partir des risques : les Bourses envisagent le risque maximum pour l'ensemble des positions du portefeuille ou du sous-portefeuille sur une même séance (par exemple, un contrat à terme et toutes les options qui assurent la livraison de ce contrat à terme). Comptes Portfolio margin : actions, options sur indices, options sur actions, SSF, FCP des États-Unis.
Tous les comptes : tous les contrats à terme et options sur contrats à terme pour n'importe quel compte. Options sur actions et sur indices hors États-Unis et Canada pour n'importe quel compte.

Les exigences de marge pour chaque sous-jacent figurent sur le site de la Bourse concernée pour le contrat. Vous trouverez une synthèse des exigences pour les contrats à terme principaux, ainsi que les liens vers les sites des Bourses en cliquant sur l'onglet Futures & FOP ci-dessus.




Autre modèle de marge

Les systèmes à l'origine des exigences de marge calculées à partir des risques fournissent une évaluation satisfaisante des risques auxquels les portefeuilles complexes de dérivés sont exposés lorsque ces derniers sont soumis à des scénarios de fluctuations faibles ou modérées. En revanche, les mêmes systèmes proposent une performance moins complète pour les fluctuations fortes du cours de l'action ou du contrat sous-jacent. Pour cette raison, nous avons ajouté aux modèles de calcul de marge proposés par les Bourses des algorithmes qui tiennent compte de l'impact sur le portefeuille des fluctuations de 30 % ou plus, pour les valeurs particulièrement volatiles. Ce modèle de marge extrême est susceptible d'augmenter les exigences de marge pour les portefeuilles qui contiennent des positions courtes nettes sur des options. Il s'agit d'un modèle particulièrement sensible aux positions courtes sur des options particulièrement hors de la monnaie.

Nous appliquons également des exigences de marge pour risque de concentration sur les comptes sur marge. Les deux plus importantes positions d'un compte et ses dérivés sous-jacents seront ré-évalués sur la base du "pire scénario possible" sur une plage de détection de +/- 30%. Les positions restante seront ré-évaluées sur la base d'une variation de +/-5%. Si les exigences de marge pour risque de concentration dépassent celles des marges établies selon le modèle standard, les nouvelles exigences de marge calculées pour risque de concentration seront appliquées sur le compte.

Si vous vendez un titre short, vous devez justifier d'un capital suffisant pour couvrir tous les frais qui résultent de l'emprunt du titre. Si vous empruntez le titre via IB, nous empruntons le titre en votre nom. Votre compte doit présenter une garantie suffisante pour satisfaire aux exigences de marge de la vente short. En effet, nous devons couvrir 102 % de la valeur du titre emprunté en garantie pour couvrir les frais d'emprunt de l'action et les frais d'administration. Lorsque l'action vendue à découvert s'avère difficile à emprunter, les frais d'emprunt demandés par le prêteur peuvent être très élevés, voire plus élevés que l'intérêt gagné, ce qui implique pour le vendeur short de payer des intérêts supplémentaires pour avoir le privilège d'emprunter le titre. Notre clientèle peut accéder aux taux d'intérêts indicatifs pour une action en particulier grâce à l'outil Disponibilité d'actions pour vente à découvert (SLB) situé dans l'espace Gestion de compte à la section Outils. Pour davantage d'informations sur la vente d'actions à découvert et les frais associés, rendez-vous sur notre page Vente à découvert d'actions.

Informations complémentaires
  1. Les exigences de marge sont généralement plus importantes pour le trading de contrats à terme sur un compte au comptant SIPP ouvert avec Interactive Brokers (U.K.) Limited que pour un compte non-SIPP.

  • Afin de garantir la sécurité de sa clientèle en toutes circonstances, nous sommes susceptibles de modifier certaines mesures relatives aux exigences de marges en cas de volatilité sans précédent sur les marchés financiers. Lorsque le cas se présente, les changements apportés encouragent la réduction de l'effet de levier dans les portefeuilles clients et garantissent de cette façon que les comptes clients sont correctement approvisionnés.
  • Nous nous attachons à adopter une approche anticipatrice, prudente et réaliste dans sa gestion des risques. Afin d'informer au mieux notre clientèle, nous publions nos annonces à la page État du système. Nous conseillons vivement à notre clientèle de consulter régulièrement cette page afin de s'informer au plus tôt des changements relatifs aux exigences de marge.
  • La vérification de crédit préalable à la saisie de l'ordre tient toujours compte de la marge initiale des positions en cours. Par exemple, même si un compte détient une position à 35 %, c'est l'exigence de marge initiale pour cette même position qui est utilisée dans le calcul de vérification de crédit préalable à la validation de l'ordre.
  • Il est possible que les valeurs de marché ou cours utilisés pour calculer l'exigence de marge ou le capital minimum requis dans un compte Interactive Brokers diffèrent du cours communiqué par les Bourses ou autres sources de données de marché. Ces prix représentent la valeur du produit selon Interactive Brokers. Ainsi, Interactive Brokers peut, entre autres, calculer ses propres valeurs pour les indices, les fonds négociés en Bourse ou les dérivés. Interactive Brokers peut également établir la valeur des titres, des contrats à terme ou d'autres produits d'investissement à partir du cours d'achat, du cours de vente, du dernier cours à la vente, au point médian ou suivant une autre méthode. Interactive Broker peut avoir recours à une méthode plus restrictive que la place de marché.
  • En raison de restrictions réglementaires, Interactive Brokers n'offre pas actuellement de prêt sur marge aux personnes physiques résidentes d'Australie.